Logo gardenz
CBD et antidépresseurs - Tout ce qu'il faut savoir

CBD et antidépresseurs – Tout ce qu’il faut savoir !

Agissant sur le cerveau, le CBD peut parfois engendrer des effets secondaires quand il interagit avec d’autres médicaments comme certains contraceptifs, des antalgiques, des anticoagulants… Ce dernier peut entraîner somnolence, troubles cardiovasculaires mais aussi confusion mentale. Il est donc important d’être vigilant quant au mélange du CBD avec certains traitements médicamenteux et notamment les traitements lourds comme ceux qui soignent les problèmes de circulation du sang, cardiaques et neurologiques. Mais qu’en est-il du mélange CBD et antidépresseurs ? Leurs bienfaits communs les rendent-ils alliés ? Peut-on les combiner ?

Bienvenue dans le nouvel article de Gardenz !

CBD et antidépresseurs - Alliers ou ennemis ?

CBD et antidépresseurs qui ont des effets souvent similaires, agissent tous les deux sur le cerveau pour réguler l’activité neurologique. Cela peut être dangereux car la prise de CBD peut engendrer une confusion au niveau du corps dans la manière où l’antidépresseur assimile les autres substances. 

La combinaison du CBD avec des antidépresseurs tricycliques (ATC) peut amener à une chute de pression du sang, des vertiges ou une vision qui devient floue. Les ATC augmentent la quantité de neurotransmetteurs dans le cerveau : la sérotonine (appelée « hormone du bonheur ») et la norépinéphrine (hormone adrénergique proche de l’adrénaline). Cette augmentation entraîne une amélioration de l’humeur chez la personne dépressive. Il faut savoir que la tachycardie et l’accélération du rythme cardiaque sont des effets secondaires de la combinaison des ATC et du CBD.

Les antidépresseurs les plus récents font partie des IRSN (inhibiteurs de la recapture de la sérotonine et de la noradrénaline). Prescrits aux patients dépressifs ou colériques, ils ne présentent pas de risques majeurs quand ils sont accompagnés de la prise de CBD.

Enfin, on retrouve les inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine (ISRS). Ils permettent de rendre moins irritable et de traiter certains autres aspects de la dépression. Les ISRS ont à eux-mêmes des effets secondaires comme la perte de poids. Il faut savoir que, même utilisé seul, ce groupe d’antidépresseur peut déjà entraîner des effets secondaires. Le risque de mélanger les ISRS avec du CBD reste tout de même modéré.

CBD et antidépresseurs - Peut-on mélanger les deux ?

Cartouche x2 Vape pen Mountain River – Happease

Huile CBD Wellness 5% 5ml – Naturalpes

Huile CBD 20 % – Nateava

CBD et antidépresseurs - Le cannabidiol, ses effets sur la déprime

D’après une étude de la revue Molecular Neurobiology, le cannabidiol pourrait mener à la réparation des circuits neuronaux du cortex préfrontal et de l’hippocampe. Un test réalisé sur plus de 300 animaux a démontré qu’une seule dose de CBD peut agir contre la dépression durant 1 semaine avec effet immédiat.

Les résultats de ces recherches sont déterminants dans la mesure où les effets les plus significatifs des antidépresseurs se déclarent généralement  2 semaines voire 1 mois après la première prise. On sait également que les médicaments sont inefficaces chez près de 40% des consommateurs.

Les rats qui ont été testés, ont été mis face à des situations stressantes. Après une injection de cannabidiol (de 7, 10 et 30 mg / kg) pour certains et de sérum physiologique pour d’autres, ils ont été obligés de nager. Ce test permet de mesurer l’effet des antidépresseurs car ces derniers sont connus pour raccourcir la durée de l’immobilité. Par conséquent, si l’antidépresseur (ici le CBD) agit correctement, la durée de natation du rat devra être plus longue. 

Ce fût le cas, car les rats qui avaient eu une injection de cannabidiol ont eu une durée de nage plus longue. De plus, 1 semaine après avoir reçu la dose de CBD, une augmentation du nombre de protéines synaptiques dans le cortex préfrontal s’est déclarée.

Il faut savoir qu’une étude menée par la revue Progress in Neuro-Psychopharmacology and Biological Psychiatry démontre que la prise de CBD facilite la neurotransmission de sérotonine. Par ailleurs, allier une faible dose d’ISRS à une dose de cannabidiol pourrait être efficace chez certains patients réfractaires.

CBD et antidépresseurs

Infusion Oyapock – Nateava

Infusion Arawak – Nateava

Infusion Marrakech – Nateava

CBD et antidépresseurs - Ce qu'il faut en conclure

Le CBD ne peut pas être mélangé à n’importe quel type d’antidépresseur, c’est pour cela que les patients doivent faire part à leur médecin d’une éventuelle prise de CBD. Les effets du cannabidiol se révélant plus rapides que les antidépresseurs, une combinaison bien dosée par un médecin pourrait améliorer les actions de ces médicaments sur le corps. 

De plus, le CBD apporte ses bienfaits sans effets psychotropes ! Ajoutez cela aux résultats obtenus sur les dernières études et le cannabidiol se révèle être un véritable atout dans le traitement de la dépression !

Si vous souhaitez tester les bienfaits du CBD, retrouvez nos huiles, nos fleurs, nos résines… sur notre site gardenz.fr.

Chez Gardenz, nous sommes ravis de ces avancées et espérons que le futur du CBD aidera les personnes victimes de dépression à combattre la maladie.

CBD et antidépresseurs

On continue ?

Vous êtes à présent un expert concernant les le CBD et les antidépresseurs. N’hésitez pas à noter cet article et le commenter en bas de cette page afin de nous aider dans notre référencement et pouvoir vous offrir de nouveaux articles en lien avec le CBD.

Si vous souhaitez découvrir nos produits CBD ou continuer à découvrir de nouveaux articles CBD, c’est juste en dessous !

Au plaisir de vous en apprendre toujours un peu plus sur l’univers du CBD !

Fleurs de CBD

Huile CBD

Résines CBD

Graines CBD et graines de collection 

CBD en pharmacie

Cadeau CBD

CBD Alimentaire

Extract CBD

Accessoires CBD

Infusion et boisson CBD

Vaporisateur CBD

E liquide et vapoteuse CBD

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.