- 20% SUR TOUT LE SITE DÈS 99 EUROS*

Mon weed bag :
Tu n'as pas de weed actuellement !
0 articles
0,00 €
Livraison Total 0,00 €
Menu

Categories

THC (tétrahydrocannabinol) - La molécule psychoactive du cannabis

Vous avez 114 produits

Filtres actifs

  • Cookie THC Delta 9 250 MG...
    Nouveau Revient bientĂŽt !

    Cookie THC Delta 9 250 MG...

      (1 avis)
    • 29,90 €
  • Gummies THC Blueberry...
    Nouveau Revient bientĂŽt !
  • Gummies THC Grape Soda...
    Nouveau
  • Gummies THC Watermelon...
    Nouveau

    Gummies THC Watermelon...

      (1 avis)
    • 59,90 €
  • Gummies THC Blueberry...
    Nouveau

    Gummies THC Blueberry...

      (4 avis)
    • 59,90 €
  • Huile delta 9 THC Peach...
    Nouveau
  • Huile delta 9 THC 75mg...
    Nouveau

    Huile delta 9 THC 75mg...

      (1 avis)
    • 39,90 €
  • Huile Watermelon 75mg delta...
    Nouveau
  • Gummies THC Tropical 375mg...
    Nouveau Revient bientĂŽt !
  • Gummies THC Grape Soda...
    Nouveau
  • Gummies THC Strawberries...
    Nouveau

    Gummies THC Strawberries...

      (1 avis)
    • 59,90 €
  • Gummies THC Green Apple...
    Nouveau

Affichage 1-12 de 114 article(s)

C'est quoi le THC ?

Le THC, ou tétrahydrocannabinol, constitue l'un des principaux cannabinoïdes présents dans la plante de cannabis. Il appartient à la famille des composés chimiques actifs qui interagissent avec les récepteurs cannabinoïdes du systÚme endocannabinoïde. Ce composé est responsable des effets psychoactifs distincts associés à la prise de cannabis.

OĂč se trouve le THC ?

Il est principalement concentrĂ© dans les glandes trichomes des fleurs de cannabis. Ces minuscules structures, ressemblant Ă  des poils cristallins, abritent des quantitĂ©s variables cette molĂ©cule. Bien que les fleurs soient la source primaire, des traces de la molĂ©cule peuvent Ă©galement ĂȘtre figurant dans les feuilles et les tiges de la plante.

Quelles sont les différentes façons de consommer du THC ?

La consommation de cette molécule offre plusieurs options, chacune présentant des caractéristiques distinctes :

Inhalation :

La méthode la plus courante est l'inhalation, soit par la fumée traditionnelle de joints, pipes, ou bangs, soit par la vaporisation, une alternative plus moderne. La vaporisation chauffe le cannabis à des températures plus basses, évitant la combustion et produisant une vapeur inhalable.

Ingestion :

L'ingestion de cette molécule se fait à travers une variété de articles comestibles, tels que des gùteaux, des bonbons, des boissons infusées, ou des capsules. Les effets peuvent prendre plus de temps à se manifester par rapport à l'inhalation, en raison du processus de digestion.

Application topique :

Pour des effets locaux, des crĂšmes, baumes ou onguents contenant cette molĂ©cule peuvent ĂȘtre appliquĂ©s directement sur la peau, ciblant des zones spĂ©cifiques pour un soulagement localisĂ©, sans entraĂźner d'effets psychoactifs.

Voie sublinguale :

Des teintures ou des huiles riches de cette molĂ©cule peuvent ĂȘtre administrĂ©es sous la langue pour une absorption rapide Ă  travers les muqueuses, offrant un dĂ©but d'effet plus rapide que l'ingestion.

Sous quelles formes peut-on trouver du THC ?

Il est disponible dans diverses formes, répondant à des préférences et des besoins variés :

Fleurs séchées (Marijuana) :

La forme traditionnelle consiste en les fleurs séchées du cannabis, généralement fumées.

Huiles et extracts :

Les huiles concentrées en tétrahydrocannabinol, souvent extraites à l'aide de méthodes comme l'huile de CO2 supercritique, offrent une flexibilité d'utilisation.

Edibles :

Une gamme d'articles alimentaires infusés de cette molécule, tels que des bonbons, des chocolats, ou des boissons, offre une alternative discrÚte à l'inhalation.

Capsules :

Des capsules contenant des doses précises de tétrahydrocannabinol permettent une administration facile et contrÎlée.

Produits topiques :

CrÚmes, baumes ou patchs contenant du tétrahydrocannabinol pour une application cutanée ciblée.

Effets du THC ?

Les effets du tétrahydrocannabinol sur le corps et l'esprit sont divers et peuvent varier en intensité selon plusieurs facteurs. Ces effets incluent :

Euphorie et bien-ĂȘtre :

Le tĂ©trahydrocannabinol peut induire un sentiment gĂ©nĂ©ral d'euphorie et de bien-ĂȘtre, souvent associĂ© Ă  un relĂąchement musculaire.

Altérations perceptuelles :

La perception du temps, de l'espace et des couleurs peut ĂȘtre modifiĂ©e sous l'influence du tĂ©trahydrocannabinol.

Amplification sensorielle :

Certains utilisateurs rapportent une intensification des sensations auditives, visuelles et gustatives.

Augmentation de l'appétit :

Le tétrahydrocannabinol peut stimuler l'appétit, souvent désigné sous le terme populaire de "fringale" associée à la prise de cannabis.

Effets relaxants :

Le tétrahydrocannabinol peut avoir des propriétés relaxantes, soulageant le stress et l'anxiété pour certains utilisateurs.

Altérations de la coordination :

Le tétrahydrocannabinol peut affecter la coordination motrice et la perception, potentiellement altérant la capacité à effectuer des tùches nécessitant une concentration intense.

Effets sur la mémoire :

Certains utilisateurs peuvent éprouver des altérations de la mémoire immédiate sous l'influence du tétrahydrocannabinol.

SĂ©dation :

Des effets sédatifs peuvent se manifester, surtout avec des doses élevées, contribuant à l'induction du sommeil.

Paranoïa ou anxiété :

Chez certains individus, en particulier avec des doses élevées ou une sensibilité accrue, le tétrahydrocannabinol peut déclencher des sentiments de paranoïa ou d'anxiété.

Effets prolongés :

Les effets du tétrahydrocannabinol peuvent persister pendant plusieurs heures, en fonction de la dose, de la méthode de prise et de la tolérance individuelle.

Quel est l'effet du THC sur le cerveau ?

Le tétrahydrocannabinol agit en se liant aux récepteurs cannabinoïdes présents dans le cerveau, principalement les récepteurs CB1. Cette interaction modifie la libération de neurotransmetteurs, notamment de la dopamine, impactant ainsi les fonctions cognitives, les émotions et la perception.

Effets sur les fonctions cognitives :

Le tétrahydrocannabinol peut altérer la mémoire, l'attention et la prise de décision en influençant les régions du cerveau impliquées dans ces processus.

Activation du systÚme de récompense :

La libération accrue de dopamine induite par le tétrahydrocannabinol contribue aux sensations de plaisir et de récompense, participant à la nature addictive potentielle du cannabis.

Effets sur la perception :

Les altérations perceptuelles sous l'influence du tétrahydrocannabinol peuvent inclure une perception du temps modifiée, des sensations amplifiées et des changements dans la perception de l'espace.

Modulation de l'humeur :

Le tĂ©trahydrocannabinol peut influencer l'humeur en stimulant la libĂ©ration de neurotransmetteurs associĂ©s au bien-ĂȘtre, entraĂźnant une sensation gĂ©nĂ©rale d'euphorie.

Quel est l'effet du THC sur le corps ?

Outre les effets psychologiques, le tétrahydrocannabinol peut également impacter le corps de plusieurs maniÚres :

Relaxation musculaire :

Certains utilisateurs expĂ©rimentent une dĂ©tente musculaire sous l'influence du tĂ©trahydrocannabinol, ce qui peut ĂȘtre bĂ©nĂ©fique pour le soulagement des tensions physiques.

Augmentation de l'appétit :

Le tĂ©trahydrocannabinol stimule l'appĂ©tit, un effet connu sous le nom de "munchies", qui peut ĂȘtre particuliĂšrement utile pour ceux qui luttent avec des troubles de l'alimentation ou la perte d'appĂ©tit.

Effet analgésique :

Le tétrahydrocannabinol possÚde des propriétés analgésiques, aidant à atténuer la douleur en agissant sur les récepteurs de la douleur dans le systÚme nerveux central.

RĂ©duction de l'inflammation :

Des Ă©tudes suggĂšrent que le tĂ©trahydrocannabinol peut avoir des effets anti-inflammatoires, ce qui peut ĂȘtre bĂ©nĂ©fique pour des conditions inflammatoires spĂ©cifiques.

Impact sur la pression intraoculaire :

Le tétrahydrocannabinol peut temporairement réduire la pression intraoculaire, un effet parfois exploité dans le traitement du glaucome.

Est-ce que le CBD annule les effets du THC ?

Bien que le CBD puisse attĂ©nuer certains effets indĂ©sirables du tĂ©trahydrocannabinol, comme l'anxiĂ©tĂ© ou la paranoĂŻa, il n'annule pas complĂštement les effets psychoactifs. Cette interaction entre le CBD et le tĂ©trahydrocannabinol est connue sous le nom d'effet d'entourage, oĂč les deux composĂ©s agissent en synergie.

Différence entre le CBD et le THC ?

Le CBD (cannabidiol) et le THC (tétrahydrocannabinol) sont deux composés chimiques figurants dans la plante de cannabis, mais ils diffÚrent considérablement dans leurs effets, leur légalité, et leur interaction avec les récepteurs cannabinoïdes.

Quelle est la différence entre le THCP et le THC ?

Le THCP, ou tétrahydrocannabiphorol, est une variante du THC découverte plus récemment, caractérisée par une chaßne latérale plus longue. Cette différence structurelle peut influencer l'affinité aux récepteurs CB1, suggérant une puissance potentielle accrue par rapport au tétrahydrocannabinol.

Quelle est la différence entre le THCV et le THC ?

Le THCV, ou tétrahydrocannabivarine, est un cannabinoïde qui partage une structure similaire avec le tétrahydrocannabinol mais diffÚre dans son impact sur les récepteurs cannabinoïdes. Le THCV peut avoir des effets modulateurs sur le tétrahydrocannabinol et peut également influencer l'appétit de maniÚre différente.

Quelle est la différence entre le HHC et le THC ?

Le HHC, ou hexahydrocannabinol, est un analogue synthétique du tétrahydrocannabinol avec des propriétés psychoactives similaires. Cependant, le HHC peut différer légÚrement dans son mécanisme d'action, ce qui peut entraßner des effets distincts chez certains individus.

Quelle est la différence entre le HHCPO et le THC ?

Le HHCPO, ou hexahydrocannabinol propyl oxycarbonyl, est un ester du HHC. Cette modification chimique peut influencer la stabilité et l'absorption du composé, mais des recherches supplémentaires sont nécessaires pour comprendre pleinement son impact.

Quelle est la différence entre le H4CBD et le THC ?

Le H4CBD est une molécule dérivée du CBD, avec une structure modifiée. Comparé au tétrahydrocannabinol, le H4CBD ne provoque généralement pas d'effets psychoactifs, mais ses interactions spécifiques avec les récepteurs cannabinoïdes nécessitent une exploration approfondie.

Quel est le pire entre la cigarette et le joint ?

Comparer les risques associés à la cigarette et au joint implique l'évaluation de différents facteurs, tels que la composition chimique, la méthode de combustion, et les conséquences sur la santé physique. Les deux comportent des risques pour la santé, mais de maniÚre différente.

Dangers du THC pour la santé

Bien que le tĂ©trahydrocannabinol puisse offrir des avantages thĂ©rapeutiques, son utilisation n'est pas sans risques, et certains dangers potentiels doivent ĂȘtre pris en compte.

Impacts sur la santé mentale :

La prise rĂ©guliĂšre de tĂ©trahydrocannabinol peut ĂȘtre associĂ©e Ă  des problĂšmes de santĂ© mentale, tels que l'anxiĂ©tĂ©, la dĂ©pression, et une augmentation du risque de troubles psychotiques chez les individus prĂ©disposĂ©s.

Développement cérébral chez les jeunes :

Une utilisation fréquente de tétrahydrocannabinol pendant l'adolescence peut avoir des effets sur le développement du cerveau, affectant la mémoire, l'apprentissage, et la prise de décision.

Altérations de la conduite :

L'utilisation de tétrahydrocannabinol peut altérer la coordination motrice et les fonctions cognitives, augmentant le risque d'accidents de la route.

DĂ©pendance potentielle :

Bien que la dépendance au tétrahydrocannabinol soit moins courante que celle au tabac ou à d'autres substances, certains individus peuvent développer une dépendance psychologique au cannabis.

Effets sur le systĂšme respiratoire :

La fumée de cannabis peut irriter les voies respiratoires et augmenter le risque de problÚmes pulmonaires.

Risques cardiovasculaires :

La prise de tĂ©trahydrocannabinol peut augmenter temporairement la frĂ©quence cardiaque, ce qui peut ĂȘtre prĂ©occupant pour les personnes ayant des problĂšmes cardiovasculaires.

Astuces :

Pour minimiser les risques liĂ©s Ă  la consommation de tĂ©trahydrocannabinol, plusieurs astuces peuvent ĂȘtre considĂ©rĂ©es.

ContrĂŽle des doses :

L'utilisation d'articles avec des dosages clairement indiqués permet de mieux contrÎler la quantité de tétrahydrocannabinol consommée, réduisant ainsi les risques de surdosage.

Variétés à faible THC :

Le choix de variétés de cannabis à faible teneur en tétrahydrocannabinol peut offrir une expérience moins intense, réduisant les effets psychoactifs.

Modes de consommation alternatifs :

Opter pour des modes de prises alternatifs, tels que la vaporisation ou l'ingestion, peut réduire l'impact sur les voies respiratoires.

Consommation responsable :

La modération et la prise responsable, en évitant une utilisation excessive, contribuent à minimiser les risques pour la santé.

Environnement contrÎlé :

Choisir un environnement sûr et familier pour la consommation peut aider à réduire les risques de stress ou d'anxiété associés à l'utilisation de tétrahydrocannabinol.

Comment ne plus ĂȘtre positif THC ?

L'élimination du tétrahydrocannabinol du corps dépend de plusieurs facteurs, notamment la fréquence de consommation, la quantité consommée, le métabolisme individuel et la méthode de dépistage utilisée. Cependant, certaines stratégies peuvent aider à accélérer le processus d'élimination.

Hydratation :

Boire beaucoup d'eau peut favoriser l'élimination du tétrahydrocannabinol par les reins.

Exercice physique :

L'exercice physique peut accélérer le métabolisme et contribuer à l'élimination du tétrahydrocannabinol.

Alimentation équilibrée :

Une alimentation équilibrée, riche en fibres et en nutriments, peut soutenir le processus métabolique.

Utiliser un kleaner :

Lors d'un contrĂŽle, il existe des artciles qui vous permettent de passer nickel. Ces produits que vous trouverez dans notre boutique se nomment les kleaner. Il vous suffit d'en utiliser 30 minutes avant un contrĂŽle.


Quel est le taux de THC autorisé ?

Le taux de tétrahydrocannabinol autorisé diffÚre selon les régions, certains endroits autorisant le cannabis à des fins récréatives ou médicales, tandis que d'autres interdisent toute présence de tétrahydrocannabinol. En France le taux de tétrahydrocannabinol d'un article ne doit pas dépasser 0,3%.

Quel produit contient du THC ?

La présence de tétrahydrocannabinol est principalement associée au cannabis, sous forme de fleurs, d'huiles, d'extraits, de comestibles et d'autres articles dérivés.

Est-il légal de conduire sous THC ?

La légalité de conduire sous l'influence du tétrahydrocannabinol dépend des lois locales, avec des seuils de concentration spécifiques à ne pas dépasser. En France, il est interdit de consommer du tétrahydrocannabinol au délà de 0,3% de l'article. Au delà, il est donc formellement interdit de consommer et encore plus de conduire sous effet.

Est-il détectable par prise de sang ?

Le tétrahydrocannabinol est détectable dans le sang, mais la durée de détection dépend de divers facteurs, y compris la fréquence de consommation.

Est-il détectable par test salivaire ?

Les tests salivaires peuvent dĂ©tecter la prĂ©sence rĂ©cente de tĂ©trahydrocannabinol, mais leur sensibilitĂ© varie. Les kleaner (articles sur le site) permettent de passer sans accroc mĂȘme lors de consommation de cannabis. Cependant, nous vous alertons sur le fait de respecter les lois.